Tout changement de situation peut avoir une conséquence sur le calcul de vos aides. Vos aides peuvent être revues à la hausse, à la baisse ou même être interrompues. La plupart des allocations versées par la Caf sont calculées en fonction des ressources du foyer.
Les changements de situation à signaler à la CAF :
  • votre vie de couple (mariage, début ou reprise d’une vie commune, divorce, séparation, décès).
  • votre vie familiale (naissance, adoption, départ ou retour d’un enfant, arrivée ou départ d’une personne à votre foyer).
  • la situation de votre enfant ou d’une personne vivant à votre foyer (stage de formation, apprentissage, reprise d‘études, entrée dans la vie active, placement…).
  • votre situation professionnelle (début ou reprise d’activité, chômage, expatriation ou détachement, reprise d’études, réduction d’activité, rente d’accident du travail, retraite).
  • votre situation personnelle (hospitalisation, maladie de longue durée, invalidité, départ à l’étranger, incarcération…).
  • votre adresse postale, votre adresse mél. ou numéro de téléphone.
  • vos coordonnées bancaires.

Pour gagner du temps, vérifiez que votre situation est à jour et déclarez rapidement vos changements dans l’Espace Mon compte.

Vous pouvez déclarer en ligne les changements qui concernent :
  • votre état-civil, adresse postale, adresse mél. ou numéro de téléphone ;
  • vos coordonnées bancaires ;
  • votre vie de couple (mariage, début ou reprise d’une vie commune, divorce,  séparation, décès) ;
  • votre vie familiale (grossesse, naissance, adoption, arrivée ou départ d’une personne vivant à votre foyer) ;
  • votre situation professionnelle ou bien celle de votre conjoint ou concubin ;
  • la situation de votre enfant ou d’une personne du foyer.
Attention
Si vous tardez à informer votre Caf d’un changement de situation et que celui-ci entraîne la baisse ou la suppression d’une aide, vous devrez rembourser la somme perçue en trop.

Source :