Si votre enfant quitte votre foyer ou revient s’installer chez vous, il est possible de bénéficier des aides de la Caf si vous remplissez les conditions générales.
Ce qu’il faut savoir :
  • En cas de départ d’un enfant, vos droits sont maintenus si :
    • votre enfant reste à votre charge et qu’il ne devient pas lui-même allocataire ;
    • votre enfant part moins de 3 mois à l’étranger.
    • (sous certaines conditions) votre enfant part plus de 3 mois à l’étranger pour ses études, un stage de formation professionnelle ou pour recevoir des soins exigés par son état de santé.
Dans les autres situations, vos droits aux prestations sont révisés à compter du départ de l’enfant ou le mois où il devient allocataire.

En cas de retour d’un enfant :

  • Vous pouvez bénéficier de certaines prestations à compter de l’arrivée de votre enfant au foyer sauf s’il demeure lui-même allocataire.

Pour gagner du temps, si vous êtes allocataire, déclarez rapidement le départ ou le retour de votre enfant dans l’Espace Mon Compte.

A noter : si vous tardez à informer votre Caf d’un changement de situation et que celui-ci entraîne la baisse ou la suppression d’une aide, vous devrez rembourser la somme perçue en trop.

Source: