L’Assurance maladie (Sécurité sociale) vous rembourse une partie des frais d’hospitalisation sous certaines conditions.
Vous pouvez choisir un hôpital public, une clinique privée conventionnée ou une clinique privée non conventionnée.
Pour vous aider dans le choix d’un établissement, vous pouvez demander conseil à votre médecin traitant ou consulter le site internet ameli-direct pour trouver les coordonnées d’un établissement hospitalier et vous informer sur les tarifs pratiqués.
Dans un hôpital public ou une clinique privée conventionnée, l’Assurance maladie prend en charge les frais suivants :
  • Frais liés à votre hospitalisation à 80 % du tarif conventionnel (sauf cas particuliers)
  • Soins réalisés avant ou après votre hospitalisation (consultation chez un anesthésiste par exemple). Le taux de prise en charge varie selon les soins dispensés.

Dans certaines situations, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge intégrale par l’Assurance maladie (hormis le forfait journalier et les suppléments pour confort personnel).

Lors de votre admission en établissement hospitalier, vous devez présenter certains documents.
Une fois votre dossier enregistré, l’établissement hospitalier vous remet un bulletin de situation ou d’hospitalisation.

Vous devez l’adresser dans les 48 heures suivant votre hospitalisation :

  • à votre CPAM,
  • et à votre employeur (si vous êtes salarié) ou à votre agence Pôle emploi (si vous êtes au chômage).
Bon à savoir :
Si votre état de santé ne vous permet pas de respecter ce délai de 48 heures, l’établissement hospitalier effectue les démarches nécessaires.

Source: