Les parties (bailleur et locataire) sont convoquées à une séance de conciliation.
Elles peuvent se faire assister par une personne de leur choix ou en cas d’empêchement se faire représenter par une personne dûment mandatée (mandat express de représentation). Les administrateurs de biens doivent également disposer d’un mandat écrit pour décider en nom et place du propriétaire.
Devant la commission, chaque partie expose son point de vue.
La commission recherche une solution de conciliation.
Si un accord intervient, les termes de la conciliation font l’objet d’un document signé des deux parties. 
En l’absence d’accord, la commission émet un avis de non conciliation signé d’un représentant de chacun des collèges. Ce document est adressé par lettre simple aux parties. L’une ou l’autre des parties peut saisir le tribunal.
Pour télécharger la lettre de saisine cliquez ici
Pour télécharger le mandat de représentation cliquez ici

Source :