L’achat à distance c’est lorsque vous concluez un contrat en dehors d’un lieu réservé à la vente comme un magasin par exemple. En effet, vous pouvez conclure un contrat par téléphone, sur catalogue ou de plus en plus en ligne. L’achat à distance auprès d’un professionnel est encadré juridiquement et le consommateur doit être vigilant à chaque étape de sa commande :
1)  Qui est le vendeur ?
Le vendeur doit être clairement identifié avec au minimum le nom de la société, les coordonnées postales de son siège social, son numéro d’enregistrement au registre du commerce et des sociétés.
2) La conclusion du contrat
Le contrat est conclu à distance mais le vendeur est tenu de vous confirmer par écrit les termes de l’engagement avec les conditions générales qui s’appliquent.
3) Le délai de rétractation
Vous avez conclu le contrat, et vous regrettez ! Pas de panique, vous disposez d’un délai de 14 jours pour vous rétracter. Il vous appartient de restituer la marchandise dans les quatorze jours suivant la communication de votre décision. (Article L221-23 du code de la consommation).
4) Le paiement à distance
Lorsque vous passez une commande par téléphone, l’opératrice peut vous demander de lui communiquer votre numéro de carte bancaire à 16 chiffres ainsi que la date d’expiration de la validité de la carte. Soyez très vigilant, lorsque vous communiquez ces chiffres, car ils pourraient être utilisés frauduleusement et permettre à un tiers de vous subtiliser de l’argent. En ce qui concerne les paiements en ligne, le même problème peut se poser. Au moment de la commande, vérifiez que vous êtes bien sur un site sécurisé.
5) Les délais de livraison
Lorsque vous achetez un bien ou un service en ligne, le cybervendeur est tenu de préciser dans son offre de vente les modalités de livraison de la commande (point relais, à domicile…).

Source: