Interview: Mario Gossa (Inspecteur Import/Export de la direction de l’Alimentation de l’Agriculture et de la forêt de Guyane – Service de l’Alimentation) 
Pourquoi certains produits sont interdits à l’importation en Guyane ?
Les animaux, végétaux et produits d’origine animale sont des vecteurs avérés de maladies dangereuses pour la santé humaine (tuberculose, ESB, rage…), la santé animale (fièvre aphteuse, grippe aviaire, grippe porcine…) et la santé des végétaux (parasitose, maladies virales ou bactériennes…). L’impact de ces maladies sur la santé publique ou sur l’économie des filières agricoles (élevages et cultures) est potentiellement très élevé.
A ce titre, les animaux ou aliments font l’objet d’une réglementation sanitaire sévère afin d’éviter à tout prix l’importation de ces maladies en Guyane et en Europe.
Quels sont les produits qu’un particulier peut rapporter de son week-end passé à Oiapoque ou au Surinam? 
Tout d’abord abordons les produits d’origine animale destinés à la consommation humaine : c’est très simple, seuls sont autorisés les aliments et poudre de lait pour nourrissons dans une limite de 2 kg et le poisson frais dans la limite de 20 kg. Donc pas d’œufs, pas de viande ni produits de charcuterie, ni plats préparés à base de produits d’origine animale. Ce sont des produits que vous pouvez consommer à l’étranger mais pas ramener sur le territoire.
Ces produits nécessitent-ils une autorisation ou un document d’accompagnement ?
Non, seuls les professionnels sont soumis à la présentation d’un certificat sanitaire ou phytosanitaire pour l’importation de leurs marchandises, ainsi que d’un contrôle physique
Peut-on rapporter des fruits et légumes? 
Un arrêté ministériel récent (21 janvier 2015) limite les denrées végétales qu’un particulier peut rapporter de pays tiers.
Certains fruits et légumes sont totalement interdits : les avocats, les bananes, le fruit à pain, les goyaves, les mangues, les maracudjas, les agrumes, l’igname (pour le Brésil) et la canne à sucre.
A l’exception de ces produits, vous pouvez donc ramener : 5kg de fruits et légumes frais (sauf agrumes), 5kg de tubercules de consommation (dachine, patate douce, manioc…sauf pomme de terre) et 5kg d’écorce à usage culinaire ou médicinale (cannelle, manguier…sauf agrumes).
Il est également possible de ramener 15 tiges de plantes aromatiques et 15 tiges de fleurs coupées.
Tout le reste est interdit (terre, plantes vivantes, feuillage, semences, bois…)
Il est à noter que les fruits des palmiers ne sont autorisés que pour la consommation !
Peut-on rapporter un animal vivant que l’on a acheté au Brésil ou au Surinam ? 

pour les oiseaux de compagnie: (toujours dans la limite de 5 spécimens) ils doivent être accompagné du certificat sanitaire et de la déclaration du propriétaire et respecter au moins une des conditions suivantes :

  • Pour les chiens, chats: dans la limite de 5 spécimens qui doivent être identifiés (micro puce ou tatouage et son document justificatif), vaccinés contre la rage, présenter un taux d’anti-corps conforme (0,5 UI/mL attesté par un laboratoire agréé par l’UE, minimum 30 jours après vaccination) et être accompagnés d’un certificat sanitaire original (ou du passeport actualisé dans le cas d’une réintroduction de l’animal)
  • être vaccinés contre le virus de l’influenza aviaire H5 au moins 60 jours avant l’importation
  • isolement 30 jours sur le lieux de départ
  • présenter un résultat négatif de recherche PCR sur H5N1 et avoir été isolé 10 jours minimum avant l’importation
  • enfin pour les rongeurs, lagomorphes, reptiles, amphibiens et poissons d’ornement, toujours dans la limite de 5 spécimens, ils doivent être accompagnés d’un document signé par un vétérinaire.
Pourquoi ces limitations en volume, 20 kg pour les poissons, 5kg pour les fruits et légumes et 2 kg pour le lait?
 Ces autorisations sont données pour permettre la consommation personnelle et une limite est fixée pour éviter que cela fasse l’objet d’un commerce (et rentre en concurrence avec le flux professionnel).
Contact :
La DAAF, direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt
Parc Rebard- B.P. 5002/97 305 Cayenne cedex
Tél. : 0594 29 63 05 ou 63 30
direction.DAAF973@agriculture.gouv.fr
Horaires d’ouverture:
8h30-12h30 14h30-16h