Lydia Tran Van Doi (Conseillère juriste de l’ADIL Guyane agence d’information sur le logement)
Si vos difficultés financières sont limitées et passagères vous devez dans un premier temps, essayer d’équilibrer votre budget et éviter d’aggraver votre endettement.
Si vous pensez avoir besoin d’une assistance, n’hésitez pas à en parler. De nombreux interlocuteurs peuvent vous aider à gérer votre budget ou faire un point sur les aides sociales existantes (prestations familiales, aides au logement, etc.). Vous pouvez contacter :
Un travailleur social,  le centre communal d’action sociale (CCAS) de votre commune ; une association d’aide aux familles ou une association de défense des consommateurs qui vous guideront pour trouver les premières solutions à vos difficultés et/ou, si c’est nécessaire, vous accompagneront pour déposer un dossier de surendettement.
Aussi, vous pouvez contacter votre conseiller bancaire afin d’étudier avec lui votre situation. Enfin si elles sont passagères mais importantes, vous pouvez aussi demander au juge du tribunal d’instance de votre domicile à bénéficier de délais de paiement.
Conseil:
parlez en ne pratiquez pas la politique de l’autruche qui ne sert à rien si ce n’est aggraver la situation. Si vous constatez que deux à trois mois de suite vous n’arrivez pas à faire face, ils faut vous rapprocher de professionnels. Ces professionnels peuvent vous aider de manière ponctuelle ou encore de manière plus longue dans le temps.
ADIL Guyane
Lieu-dit Médan – Cité OYANAS
BP 10931
97341 Cayenne CEDEX
Tél : 05 94 38 14 29
Fax : 05 94 37 68 67
Email : contact[at]adil973.fr
Site : https://www.adil973.org
Avec et Sans Rendez-vous
Lundi et Jeudi : 8h00 – 13h30 / 15h00 – 18h00
Mardi et Vendredi : 8h00– 14h00
Mercredi : 8h00 – 13h30